Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - trésorerie

Fil des billets

dimanche, 2 juin 2013

BFR* : bien gérer le poste fournisseurs

*Besoin en fonds de roulement

Dans un article précédent, je vous avais décrit ce qu’il est possible de faire pour accélérer l’encaissement des créances clients. Toujours sur le thème de la gestion de la trésorerie et du besoin en fonds de roulement de votre entreprise, voici à présent des pistes à explorer pour éviter de mobiliser inutilement des liquidités dans le financement des approvisionnements auprès de vos fournisseurs.

Négocier les délais de paiement

Négocier les délais de paiement auprès des fournisseurs est souvent possible, en faisant quelques concessions. Un deal gagnant-gagnant peut être fait en s’engageant sur des volumes d’achats, certaines exclusivités d’approvisionnement, voire des concessions sur la logistique. Facilitez le travail de votre prestataire, pour l'aider à tenir ses marges, tout en vous avantageant. Tous les moyens sont bons dans un environnement concurrentiel, pour autant que les parties se respectent, en tant que partenaires d’affaires.

Suivre le volume des stocks au plus-près

gestion-des-stocksSi l’activité de l’entreprise nécessite de stocker des marchandises ou des matières, les outils de pilotage stratégique doivent inclure un prévisionnel de volume des stocks. L’anticipation des achats à stocker, en fonction du carnet de commandes et de la durée du cycle de production est un indicateur-clé primordial pour une entreprise agile. Il permet d’adapter les volumes achetés pour optimiser les quantités à stocker. C'est le principe du « juste-à-temps » : l’exercice consiste à éviter à la fois le sur-stockage (de la trésorerie immobilisée inutilement) et la pénurie (qui désorganise l’activité et coûte cher quand il faut acheter dans l’urgence).

Le bouche-à-oreille passe aussi par vos fournisseurs

Dans tous les cas, une bonne organisation administrative permettra un pilotage de l’entreprise précis. Cette efficacité professionnelle finira par être reconnue par vos prestataires et fournisseurs, qui verront en vous un partenaire qui sait ce qu'il veut. Ils seront d’autant plus enclins à accorder des facilités à votre entreprise, qui sera considérée comme un client fiable, qui tient ses engagements.

formation-compta-petites-entreprises

Voir le billet encaisser rapidement les créances clients

jeudi, 16 mai 2013

BFR* : Comment encaisser rapidement les créances clients ?

*Besoin en fonds de roulement

formation-compta-petites-entreprises

Pour être payé, facturez !

Les factures de ventes doivent être correctement et régulièrement rédigées :

Pratiquement, beaucoup d’entreprises ne délivrent pas leurs factures de ventes en temps et heure. Tout accaparé par l’activité commerciale qu’il soit, l’entrepreneur doit penser au cycle de trésorerie. Une facture non délivrée ne sera pas encaissée. Tant pis pour votre trésorerie.

Juridiquement, l’absence d’une mention légale ou tout autre manquement aux règles de facturation bénéficie toujours au débiteur, si celui-ci fait face à difficultés de paiement ou fait preuve de mauvaise foi. En plus des conditions générales de ventes en bonne et due forme doivent être assortie au contrat de vente et/ou à la facture.

Votre entreprise n'est pas un établissement de crédit !

En cas de contrat de vente portant sur un cycle de production long, il convient de jalonner des points d’étape : prévoir les moments ou une facture sera délivrée et où un paiement sera exigé. Un acompte de 30% à la signature, et x% à tel et tel stade d'exécution de la commande évitent à l’entreprise de devoir avancer des dépenses trop en amont d’une recette à venir plus tard.

Haro sur les litiges !

Vos procédures de relances formelles (écrites cela va sans dire) doivent être connues de tous vos clients. Certes destinée aux seuls mauvais payeurs, une politique de relance systématique et des conditions générales de vente non-équivoques posent l’entreprise comme une organisation sérieuse et organisée. Dans ce cas, il y aura moins de place pour la mauvaise foi et les distraits seront relancés rapidement. Votre relationnel client s'en trouvera du même coup, plus facile.

management du poste clients

Pensez "entreprise agile" : Appelez les services comptables de vos clients avant l’échéance pour vous assurer qu’ils ont bien reçu votre facture et que le dossier est complet pour un paiement à l’échéance. Un coup de fil pour s’assurer que tout va bien vaut mieux qu’une relance d'impayé.

Fidéliser les clients !

Il est possible de contractualiser des avantages accordés aux clients récurrents qui acceptent des échéances courtes, tout au long de l’année. Ces incitations peuvent se traduire par une remise globale en fin d’année ou par des services supplémentaires qui sont payants pour les autres clients.

Pilotage de l'entreprise : l'optimisation du poste clients est un must do !

Une formation en gestion courte et sur mesure peut s'avérer directement profitable pour professionnaliser la gestion de votre entreprise ou pour gagner en efficacité professionnelle en repensant votre organisation administrative sur des bases concrètes et applicables de suite dans votre activité.

A lire aussi, sur le thème de la gestion de trésorerie BFR* : bien gérer le poste fournisseurs

page 2 de 2 -