Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - réseau professionnel

Fil des billets

lundi, 5 avril 2021

Réseaux - connexions ? Je suis timide

connections-réseau-collaborationJe raconte souvent ma première réunion réseau professionnel : c’était en 2008, il n’y a pas si longtemps : j’avais fait trois fois le tour du pâté de maisons avant d’oser rentrer dans la salle où la soirée était organisée. En fait, je crois que pendant les 40 premières années de ma vie, entrer seul dans un établissement pour demander un café était une épreuve.

Depuis j’ai domestiqué ma timidité et je m'épanouis en tant que formateur en gestion. Et pour piloter une entreprise, il faut s'appuyer sur des échanges de qualité. Je vais vous parler, non pas de réseau, mais de connexions :

connections-réseau-collaboration

Lire la suite...

mercredi, 14 mars 2012

Un indépendant peut-il dire : "Je n'ai pas le temps" ?

En ce moment, je n'ai pas le temps : mes activités de conseil et d'aide au pilotage d'entreprises connaissent un pic saisonnier, de janvier à Pâques.
Pendant cette période mes clients se préoccupent de comprendre leur situation de l'année écoulée, il leur faut des chiffres clairs, et, dans le même temps, je dois m'occuper de mettre en pratique les bonnes résolutions qu'ils ont prises en début d'année, pour améliorer la gestion de leur entreprise.

Donc, "je n'ai pas le temps". Pas le temps de téléphoner aux uns et aux autres (activité réseau), pas le temps d'écrire ici, etc ...
Dans la réalité, je travaille en effet plus d'heures en cette période et il y a des enjeux forts, mais mon fardeau n'est objectivement pas insurmontable. Bref, il me reste des temps de repos, mais, on va dire que je me repose mal, en cette saison.

En y réfléchissant, avec le stress et la fatigue, c'est surtout (une partie) de ma lucidité, de ma capacité à m'ouvrir l'esprit, à organiser et à optimiser qui diminue légèrement. Or cette diminution légère ;) conduit parfois à se jeter dans le travail tête baissée. C'est à coup sûr une moins bonne gestion des priorités, moins de fluidité dans les relations, de la nervosité, des doutes sur la pertinence du business ...

Enfin ce n'est pas une fatalité. J'ai (pris le temps de) réfléchi(r), avec vous. Allez on partage :

Lire la suite...

lundi, 19 décembre 2011

Sagesse contrainte d'un DAF roublard

Dans quelques jours, ce sera la « trêve des confiseurs ». Avec les fêtes vient le temps du rassemblement et l’exercice convenu des vœux. Fin décembre, dans les réseaux professionnels, comme ailleurs (photos ;) ), « tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil ».

J’ai appris à être plutôt à l’aise dans ces circonstances-là et je sacrifierai à la tradition des souhaits avec plus de sincérité que d'autres (c'est moi qui le dit ;) ).

Eh oui! Pour faire des affaires, il faut avoir l'esprit réseau. Et c'est pas commode d'être à la mode. Il faut en supporter, des pas aimables, des trop aimables, des qui veulent bien mais qui peuvent point, des qui peuvent bien mais ne veulent point, des qui calculent tout, des qui calculent rien, des terre-à-terre, des qui osent trop, des qui n’osent pas, des fouille-caca, des psychopathes qui ont réussi, des loosers chroniques, des porteurs de projet-foireux, des qui n’ont pas le sous mais qui veulent tout, des cons qui ont tout mais qui sont grippe-sou, des qui ont la folie des grandeurs,...
Plus tous les autres qui n’ont rien de tout ça mais qu’on aime pas, sans savoir pourquoi.
Bon, heureusement et surtout, il y a aussi une foule de personnes pétries de qualités. Mais comme celles-là, on les jalouse et on les envie... finalement personne n'aime personne. ;)

Oui ma bonne dame, aujourd'hui, tout le monde "s'aime" d'un clic mais c'est du toc ! De l'amour vache. Alors bien sûr, il arrive qu’en fin de semestre, le travailleur méthodique (vous et moi ;) ) ait envie d'envoyer son petit monde tourner en orbite terrestre(1) au lieu de claquer des bises à la volée, pendant une tournée chocolat – champagne.

Perso, je ne finirai pas l’année en mégotant : ma tournée de vœux sera sincère et sans arrière-pensée.

Voyons :

  1. l'écrasante majorité des grincheux évoqués plus haut est de bonne foi et plutôt honnête.
  2. si les fâcheux pouvaient voler, je serais sans doute déjà satellisé
  3. l'hypocrisie est moins présente dans l'entreprise qu'ailleurs (photos).

Alors que vous vous sentiez proche de la classification des contacts que j'ai proposé ci-dessus, ou non, je vous dit joyeusement : bonne fin d'année, et au plaisir de vous rencontrer prochainement.

(1) Allusion à Michel Audiard "Si tous les cons volaient, il y aurait moins me monde dans les rues"

mercredi, 17 juin 2009

DAF : des hommes de réseau

Les fonctions de direction administrative et financière et les métiers comptables ne sont pas faites pour ceux qui aiment être dans la lumière et communiquer ? Ce postulat, vrai autrefois, ne se vérifie plus aujourd'hui : pour crédibiliser l'entreprise, les hommes de dossiers et de chiffres doivent aujourd'hui convaincre et rassurer, bref communiquer pour vendre leurs entreprises. Comme DAF indépendant, j'ai pu mesurer que la dimension communication est d'autant plus importante lorsqu'il s'agit de trouver des missions à la hauteur de l'ambition que j'ai pour Adjuvamus Management Support. Comme entrepreneur, j'ai donc découvert les joies du réseautage. Je voudrais vous donner quelques bonnes adresses à exploiter pour pratiquer des échanges d'expériences et, puisqu'il le faut bien, d'échange de cartes de visites.