Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - prix du repas pris à domicile

Fil des billets

jeudi, 2 mars 2017

Déductibilité des frais de repas des dirigeants d’entreprise

frais_de_repas.png
Les indépendants (gérants ou présidents de sociétés, TNS ou professions libérales) engagent des frais de repas à proximité de leur lieu de travail, quand celui-ci est éloigné de leur domicile. L’enregistrement de ces notes de frais dans les charges est admis, mais avec une limite en euros, par repas. Nous vous donnons les critères valables en 2017 concernant la prise en compte de frais de repas dans les charges de l’entreprise.

La règle définie dans cet article concerne les frais de repas, disons le déjeuner, qu’un dirigeant d’entreprise ou un travailleur indépendant, prend à côté de son lieu de travail. Il peut s’agir d’achats à emporter ou de repas pris sur place, dans un restaurant. En 2017, pour les repas pris à proximité du lieu de travail, la dépense incluse dans les charges professionnelles ne peut excéder 13,65 euros par repas pour être admise par le fisc. Le calcul de la part déductible doit donc être fait pour chaque justificatif de dépenses. C’est un peu contraignant mais obligatoire : nous donnons des exemples ci-dessous .

La règle de base : un calcul pour chaque repas

Comme toutes les charges, leur déductibilité est subordonnée à la présentation d'un justificatif en bonne et due forme. L’administration plafonne la charge par repas à 18,40 euros, sur lesquels il convient de déduire 4,75 euros. Ces 4,75 euros correspondent, pour 2017, au prix que vous aurait coûté un casse-croûte si vous étiez rentré le prendre chez vous.

Comme d’habitude, cette règle simple est complétée par des normes supplémentaires …

Lire la suite...