Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - faute de gestion

Fil des billets

vendredi, 24 mai 2013

A quoi tient une bonne gestion de l’entreprise ?

La réponse tiendrait en peu de mots : une bonne gestion, c’est une question de volonté. C’est une bonne nouvelle : parvenir à un mode de gestion fiable est accessible à toutes les entreprise. Une bonne gestion s’obtient par la mise en place d’une certaine organisation.

Passons en revue les facteurs que les gérants doivent prendre en compte pour penser l’organisation administrative de l’entreprise afin d’en fiabiliser la gestion :

  1. Quels temps forts et récurrents rythment l’activité ?
  2. Quelles sont les priorités stratégiques ?
  3. Quels sont les indicateurs-clés à suivre régulièrement ?
  4. Quels sont les activités secondaires ou moins stratégiques ?

En se mettant en question sur ces sujets, l’entrepreneur pourra aménager son planning ainsi que celui de ceux qui l’aident.

Mais cela va (cela devrait aller ;) ) beaucoup plus loin :

formation dirigeants entreprisesL’examen objectif des plannings des semaines ou des mois passés permet de déceler les périodes ou « cela a coincé ». Trop de temps passé sur une tâche récurrente ? Des difficultés à telle période pour faire, dans les délais, l’ensemble des tâches indispensables, des retards, commerciaux, comptables ou administratifs ? Il y a lieu d’analyser ces expériences douloureuses, qui peuvent décrédibiliser l’entreprise (le mode « charrette » se respire de loin).

Comme rien n’est plus démoralisant que de buter toujours sur le même obstacle, il est indispensable de prendre le temps de noter ce qui fonctionne et de s’en inspirer pour formaliser des procédures. C’est là qu’intervient la volonté. Des notes de procédures permettent de gagner du temps sur les travaux répétitifs et elles facilitent une éventuelle délégation.

Les procédures formelles ne sont donc pas l’exclusivité des grandes entreprises. Au contraire, s'habituer, se former au "vite fait, bien fait" prend tout son sens dans les PME et TPE dont les ressources sont limitées. Le concept "entreprise agile" c'est aussi et surtout pour les petites entreprises. Et, pour évoquer le pire, la faute de gestion, concerne aussi les mandataires sociaux des TPE et des PME.

formation-compta-petites-entreprisesAutant prévenir que guérir, le web regorge de conseils et d’outils pour aider les entrepreneurs à structurer leur gestion en s’organisant. Comme parfois, un stimuli extérieur est nécessaire pour s’atteler à la formalisation de l’organisation et du pilotage de l'entreprise, Adjuvamus Management Support a développé une méthode d’accompagnement et des formations courtes et concrètes pour aider les PME à fluidifier le travail, en organisant les dossiers physiques ou numériques, en donnant à chaque chose son importance et son ordre logique, et en aidant les dirigeants à exploiter au mieux leurs propres documents pour leur permettre la bonne action et la bonne décision au bon moment.

vendredi, 26 avril 2013

Mandataires sociaux, évitez la faute de gestion

Les gérants ou mandataires sociaux, comme les dirigeants de fait (oui j'en connais !) peuvent être reconnus personnellement responsables de leurs actes de gestion. La faute de gestion est le plus souvent évoquée dans des cas de défaillance de l’entreprise. En conséquence, le pilotage de l'entreprise ne s'improvise pas. Savez-vous qu'un mandataire social peut être tenu responsable de ses erreurs de gestion, même s'il s'est trompé de bonne foi ? Autant de bonnes raisons, pour les dirigeants de TPE ou PME de n epas prendre leur rôle de gestion à la légère, au motif que seul le niveau des ventes et du cash sont importants.

urssaf-elegance francaise

Pour en savoir plus sur ce qu'est une faute de gestion, lisez notre contribution à Dynamique Mag sur la faute de gestion

page 2 de 2 -