Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le contrôle de gestion : un métier de communication

J'ai déjà signalé, ici que les métiers de chiffres, comptable, DAF, contrôleur de gestion n'étaient plus, dans les faits, comme beaucoup se les représentent encore : le comptable est strict dans son allure, son discours est pénible et ce triste sire est convaincu de la suprématie de son art et de sa position (le comptable finit toujours par tout savoir de son entourage, puisque dans la vie, tout ou presque finit par un flux d'argent ... à enregistrer dans la comptabilité).

Non, décidément les métiers administratifs et comptables qui viennent en support des dirigeants d'entreprise ont évolué.
Si les femmes et hommes de chiffres sont toujours ceux qui calculent bilans et résultats selon des règles précises, ceux qui accompagnent les dirigeants pour le pilotage de l'entreprise sortent désormais de leur bureau.
comptabilite-controle-ge-gestion

Le comptable moderne comprend qu'un contrôle de gestion efficace implique une bonne connaissance du métier des entreprises; sinon comment vérifier que les chiffres alignés traduisent bien la réalité des faits, la réalité économique.

Le directeur administratif et financier moderne n'est donc plus cet être solitaire mais un homme qui passe du temps hors de sa bulle. Un comportement bureaucratique ou technocratique -science sans conscience- conduit le gestionnaire à biaiser la réalité, donc à présenter des comptes faux.

Le comptable qui se limite à l'enregistrement de vos pièces dans les formes légales, sans chercher à comprendre les éléments qu'on lui donne ni réclamer les données qu'on omet de lui donner n'est pas le responsable comptable qu'il faut pour l'entrepreneur soucieux de prendre de la hauteur. Prendre les bonnes décisions dans un contexte d'anticipation stratégique nécessite des indicateurs-clés à jour et précis.

Plus que jamais conscient de tout cela, je travaille personnellement, en fil rouge, à la refonte du site internet d'Adjuvamus Management Support, avec un contenu renouvelé et une interface épurée. Vous découvrirez ma nouvelle ouverture sur le monde d'ici quelques semaines.
Le temps n'étant pas extensible, les entrées de blog seront sans doute moins nombreuses, pendant la période d'été.

Adjuvamus Mag 7 – la lettre d'info à destination des dirigeants de PME et start-up est, elle déjà en ligne.