Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Adjuvamus DAF freelance "depuis 2008"

La logique veut que l'activité humaine, donc les flux économiques ne s'arrêtent jamais.
Les comptables et autres contrôleurs de gestion tout comme les Directeurs Administratifs et Financiers ont-ils le droit d'arrêter de co-piloter les entreprises? Les entrepreneurs, hommes-clés indispensables, peuvent-ils faire de même et quitter leur responsabilités pendant plusieurs semaines, pendant les vacances ?

controle-de-gestion-solution-PME

Je ne posais pas la question en ces termes, il y a plus d'un an. Au terme de ma première année d'activité de prestataire contrôle de gestion, je râlais de l'inertie des entreprises françaises, qui font du sur-place, pendant l'été. En ce mois du deuxième aniversaire d'Adjuvamus Management Support. Il semble que les PME et start-up connaissent un regain de vitalité. En tout cas j'ai le plaisir d'être très sollicité ces temps-ci.

Je me réjouis bien sûr pour Adjuvamus Management Support : abondance de bien ne nuit pas. Mes courtes vacances, le mois prochain, seront d'autant plus belles que mon agenda de rentrée est garni de nouveaux chantiers prometteurs.
Mais, ces rendez-vous accumulés dans mon agenda de DAF freelance sont surtout un bon indicateur de la vitalité des petites et moyennes entreprises; désormais, de nombreuses PME, entreprises familiales ou start-up techno semblent vouloir aller de l'avant avec une confiance nouvelle.

Comptabilité et contrôle de gestion sont des fonctions support : les spécialistes des chiffres aident les entrepreneurs pour le pilotage des entreprises. Que de nombreux dirigeants me demandent aujourd'hui du contrôle de gestion, pour préparer le chemin à parcourir demain, témoigne d'une volonté farouche de croissance. Cet état d'esprit est excellent ! Des dirigeants d'entreprises, leaders naturels, font à nouveau la démonstration d'un enthousiasme contagieux.

Certes, le comptable que je suis va parfois encore constater et chiffrer des dégâts de la crise. Mais c'est tâche noble que de permettre à mes clients de s'armer de procédures administratives plus fiables et d'accroître leur rentabilité, en analysant le passé et en modélisant l'avenir (si, si, je l'ai écrit : le DAF prédit l'avenir : ça s'appelle un exercice budgétaire).

J'avais prévu de prendre un peu de recul, en ce mois de juillet, pour travailler à la refonte du site d'Adjuvamus et faire un bilan de ces deux premières années d'activité. Finalement, je reste à temps plein au service de mes clients, les fidèles anciens et les tout nouveaux. On préparera la rentrée, mon année 3 ... en septembre.