Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dirigeants d'entreprise : Maîtrisez l'écrit !

savoir écrire La pratique de la gestion d'entreprise implique qu'on y lise et écrive, chaque jour. Comme récepteur : lire et comprendre vite ce que l'on lit fait gagner du temps. En tant qu'émetteur, l'entrepreneur qui rédige bien maximise ses chances de voir ses écrits être suivis d'effets. Le savoir écrire fait partie de l'efficacité professionnelle et du savoir-être attendus dans l'entreprise. J'ai demandé à Florence Durif, rédactrice professionnelle de nous rappeler les grands principes à respecter pour une écriture convaincante.

BOILEAU a dit : «ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément» !

La phrase, si elle est prise dans l’autre sens est tout aussi vraie. Que vous écriviez un mail, un rapport, un business plan ou un dossier : ce qui est bien écrit démontre la connaissance parfaite du sujet abordé. Rappelez-vous toujours que si votre écrit est structuré, les idées apparaissent claires, et le raisonnement limpide. Il n’y a pas de répétitions ni de contresens, chaque concept ou point de vue est étayé par un exemple, une photo ou un graphique. Vous savez de quoi vous parlez.

Votre crédibilité se voit dans la structure même :

  • une introduction exposant l’utilité de votre article, la problématique.
  • une idée par paragraphe.
  • une conclusion reprenant les grandes lignes de votre projet ou de votre article.
  • un titre principal parlant et clair.
  • des sous-titres reflétant l’idée principale de chaque paragraphe.

Vous écrivez pour convaincre

Votre expérience se sent dans votre vocabulaire, vos expressions : vous utilisez des verbes actifs. Pas de : il semble, il paraît, il peut… ce sont des verbes de personnes qui ne veulent pas s’investir ! Il faut favoriser au contraire les verbes d’actions. Ainsi dans la communication vous : dialoguez, discutez, échangez, écoutez, exprimez, informez, transmettez, renseignez. Dans votre rôle de conseiller, vous allez avertir, clarifier, comprendre, diagnostiquer, écouter… Les verbes être, avoir ou faire sont à bannir.
Vous devez rechercher des verbes plus précis et éviter les répétitions. Vous utilisez le «nous» et non le «on». Vous n’écrivez pas des phrases de longueur démesurée : votre lecteur est vite perdu et a l’impression, pas toujours fausse, que vous cherchez «à diluer». Une phrase courte vous oblige à devenir explicite et juste. N’oubliez pas non plus de donner du rythme grâce à la ponctuation.

Votre sérieux, le respect de votre interlocuteur se lisent dans des écrits sans fautes : vous n’écrivez pas comme vous parlez. Vous êtes attentifs aux fautes d’orthographe, de conjugaison, de majuscules. Et puis, vous évitez d’utiliser votre jargon de métier surtout si vous vous adressez à des personnes qui ne connaissent pas votre profession!

Une bonne maîtrise des écrits a des conséquences pratiques : elle démontre votre sérieux, votre expérience, votre clarté d’esprit ! Elle rassure et donne du poids à vos arguments, à votre discours.

N’hésitez pas à faire relire par un tiers. Les entreprises agiles savent passer la main aux spécialistes, quand c'est nécessaire.

Florence Durif est correctrice et rédactrice depuis 2008 pour les particuliers comme pour les entreprises.

Pour les entreprises ou pour les agences de communication, elle relit, réécrit ou rédige des articles, des flyers, des plaquettes et des dossiers dans le respect des lignes éditoriales de chacun. Les particuliers, quant à eux, font appel en toute confidentialité aux services de correction et de relecture pour leurs manuscrits, thèses, masters, VAE.
Aide à l’écriture par la relecture, la correction, la réécriture ou la rédaction. Le fond et la Forme