Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Etes vous le prestataire de l'année ?

Si vous travaillez pour votre compte, vous n'êtes pas prêt de vous asseoir sur le confortable fauteuil présenté ici.

prestataire-de-annee-adjuvamus

Ce siège de luxe, photographié dans une agence web, est réservé au "Back dev de la semaine". Pour avoir le droit d'y poser son séant durant 5 jours, un membre de l'équipe doit avoir particulièrement brillé. D'ailleurs, il arrive que ce trône reste vide.

Dans cette entreprise d'une quinzaine de personnes, on pastiche ainsi le concept de l'employé(e) du mois dont, jadis, on encadrait le portrait de laurriers dans le journal interne de certaines grosses sociétés. Mais, lorsqu'on est prestataire extérieur, où trouver reconnaissance et motivation ?

Mon propos est d'illustrer que la reconnaissance du travail accompli quand on travaille comme expert extérieur n'est pas forcément manifestée ostensiblement. Si vous êtes prestataire extérieur, vous êtes dans une relation commerciale avec ceux qui utilisent vos services. Or ces utilisateurs n'ont pas systématiquement intérêt à vous placer sur un podium : vous pourriez en conclure que vous êtes indispensable et donc augmenter vos prétentions. Sans compter que le personnel salarié de l'entreprise pourrait jalouser votre succès chez eux. Quand vos conclusions ne vous obligent pas à remettre en question la compétence du staff de votre client ... Plein de raisons qui font que vous serez donc rarement encensé par cet ingrat de client ou ses préposés.

Se tourner vers sa famille ou ses amis proches pour trouver motivation et support professionnel est un réflexe naturel pour tout entrepreneur un tant soi peu entouré. Autant le dire, la déception est souvent au rendez-vous également dans ce cercle-là. Rien ne dit que votre conjoint partage vraiment votre enthousiasme entrepreneurial et que vos amis aient envie de "parler boutique" avec vous. En effet, tous ceux avec lesquels vous êtes engagés dans des liens affectifs verront toujours d'abord en vous, le conjoint, le père, la mère, le fils ou l'ami qu'ils connaissent. Ils n'envisagent votre travail et vos ambitions d'entrepreneurs que déformés par l'image -hélàs figée- qu'ils se sont faite de vous dans la vie privée. Ceci est encore plus vrai si votre fibre entrepreneuriale est née d'une reconversion : tout ceux qui vous connaissent depuis longtemps auront du mal à modifier leur perception de vous.

En conséquence, en position d'entrepreneur, soyez prêt à affronter une forme de solitude. Cela ne veut pas dire que vous deviez tout faire seul. Mais in fine, vous serez toujours moins nombreux à souligner vos succès ou à partager un stress qu'à dénoncer vos erreurs ("La défaite est orpheline mais la victoire a toujours plusieurs pères"). La liberté et l'indépendance sont à ce prix.

Alors, n'oubliez pas de vous auto-célébrer de temps à autre! Et dites vous chaque jour que vous concourrez pour le concours du prestataire de l'année. Pour l'échange, rien de tel que les réseaux d'entrepreneurs. Vous trouverez forcément celui où se réunissent des gens qui ont les mêmes préoccupations que vous.