Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Thierry Goemans "no-life" dans la vie 2.0 ?



Au gré de mes rencontres business, (qui s’intensifient en 2010), j’entends souvent dire que ma présence en ligne, sur les réseaux sociaux et via mon blog tend à se raréfier. Des amis me signalent avec à-propos qu’une exposition intensive, en 2009, suivie d’un quasi silence peuvent être interprétées comme un renoncement.
Un blog laissé à l’état végétatif peut, en effet laisser croire que son auteur est en panne. La leçon est simple : en matière de webmarketing, voire de personal branding, notre action doit s’inscrire dans le cadre d’une stratégie cohérente et dans un souci de durée.

Je peux rassurer tout le monde. Adjuvamus Management Support continue son petit bonhomme de chemin avec une poignée de clients, fidèles depuis le début.
Ma (relative) discrétion –je continue à lire nombre de blogs et à les commenter- est liée à un phénomène classique : à l’heure ou la « production » pour le compte des clients, tient –enfin- une place importante dans mon emploi du temps, j’ai moins de disponibilité et d’énergie pour prendre de la hauteur et coiffer ma casquette d’auteur inspiré.
Par ailleurs, l’expérience et la confiance venant progressivement, j’ai ajouté une activité à mon agenda. En plus de ma participation active à la vie des réseaux real life (j’ai même animé une conférence chez C-Réseau), je parviens à présent à prospecter par téléphone avec certains résultats. Je trouve cette dernière tâche bien ingrate, cependant, sur un fichier ciblé start-up/TPE, les résultats sont si encourageants que je n’envisage plus de me dispenser de cette partie du job de commercial.

Je vous laisse, j’ai des coups de fils à passer.

Commentaires

1. Le jeudi, 11 mars 2010, 22:58 par Olivier_b

J'adore ton commentaire... Un petit message de temps en temps, cela fait toujours plaisir.

Merci Thierry de nous rassurer...

Bon courage dans ton entreprise et à bientôt,

Olivier

2. Le vendredi, 12 mars 2010, 14:22 par Céline

Bravo Thierry pour cette belle réussite. Quoi de mieux en effet que d'avoir à consacrer plus de temps à ses clients ;-)
On s'était rencontré en octobre dernier au salon de la micro, je voulais m'installer comme secrétaire indépendante et je t'ai retrouvé par hasard au fil des blogs dont nous partageons la lecture.
La prospection téléphonique, la mal-aimée, oui et pourtant, c'est aussi par là qu'on trouve des clients.
Courage !

3. Le vendredi, 12 mars 2010, 23:16 par Isabelle

Hé oui, même si tu restes un fidèle lecteur et commentateur, tu commençais à sérieusement nous manquer comme auteur ;-)
Ca fait plaisir de te retrouver !
Et dis-nous en plus à l'occasion sur cette stratégie si originale à l'ère du web 2.0 : renouer avec son bon vieux téléphone !
Bon WE et à bientôt

4. Le samedi, 13 mars 2010, 12:29 par Thierry Goemans

@Olivier, Céline et Isabelle : vos réactions rapides prouvent que j'étais encore sous "surveillance 2.0" malgré mon silence sur ce blog. Je me réjouis de vous revoir ici.

@Céline : accroches-toi, il y a de la place pour ce métier.

@Isabelle : je ne suis pas encore expert du télé-marketing téléphonique, donc je me garderais bien de conseiller à ce sujet. Ma recette pour l'instant : cibler et jouer la proximité - il y a peu de chance qu'un chef d'entreprise voisin de ton bureau ou de ton domicile t'éconduise de manière peu civilisée, alors qu'il peut te croiser après dans le cadre d'activités professionnelles ou familiales. Cette indulgence obligatoire m'a ouvert des portes malgré une certaine maladresse au début. J'ai conscience que ce qui est vrai pour moi, à Maisons-Laffitte n'est pas forcément applicable ailleurs, mais je dirais qu'il faut exploiter la connaissance de certains lieux et des habitudes de vies qui y prévalent dans sa stratégie de phoning : quand on téléphone à un voisin, même si on ne le connais pas, on a des références communes et la connivence peut s'installer plus vite.

 

5. Le samedi, 13 mars 2010, 19:07 par Anne de Rozières

C’est la première fois que je commente sur ton blog, bien que je te lise depuis un petit moment (comme en plus nous sommes en contact sur Viadeo, que nous nous followons mutuellement sur Twitter et que je suis comme toi une habituée du blog du freelance, j’ai l’impression de te connaître un petit peu…).
Bref, ravie de te voir réapparaître, mais loin de me poser des questions sur ton absence je me doutais bien qu’elle était due à un pic de travail, un peu comme pour Isabelle qui a dérogé 2 ou 3 fois ces derniers temps à son billet quotidien ;-)
Comme quoi l’adage « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles » peut se révéler particulièrement vrai pour les blogueurs freelances !!!

6. Le mercredi, 17 mars 2010, 13:52 par Thierry Goemans

@Anne : bienvenue ici, Anne!!