Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bienvenue dans le networking professionnel (best of)

Cet article est paru pour la première fois le 18 mars 2010

Au risque de me répéter, je voudrais dire ici la grande foi que j'ai dans l'efficacité du réseautage "in the real life", je veux dire, les réunions d'entrepreneurs et porteurs de projets, autour d'un verre, d'un lunch ou d'un petit déjeuner.

PE-082-0135

J'ai la chance d'avoir pu professionnaliser ma propre démarche réseau et mon elevator pich au contact d'entrepreneurs plus expérimentés. Ces derniers jours, j'ai remarqué, et j'ai regretté qu'un grand nombre des nouvelles personnes que j'ai pu croiser, dans des soirées que je fréquente avec assiduité, se présentaient le nez au vent : une fois venu leur tour de parole, ils ou elles avouaient à demi-mots être venus "pour voir", sans pouvoir exprimer clairement ce qu'ils comptaient entreprendre ni ce qu'ils recherchaient.

Loin de moi, l'idée d'empêcher quiconque de se faire la main : les échanges réseau servent aussi à rôder un discours. Cependant puis-je suggérer -sans pousser de coup de gueule- aux organisateurs d'évènements de réseautage d'affaire, de respecter un certain équilibre, dans l'assistance conviée, entre les professionnels expérimentés, les jeunes entrepreneurs, les porteurs de projets et enfin ceux qui viennent disons ... en découverte. L'art d'équilibrer une assemblée, de faire émerger une cohérence de la diversité est difficile. Je le sais pour avoir essayé cet exercice à Paris. Mais la pérennité et la raison d'être d'un réseau professionnel tient dans la qualité de ceux qui le fréquentent. Voilà pourquoi je suis personnellement favorable à l'arbitrage des candidatures par les organisateurs, quitte à tenir une liste d'attente.

Et vous qu'en pensez-vous ?

Commentaires

1. Le samedi, 22 mai 2010, 17:56 par marrian

i will tell you latter