Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

5 conseils pour réseauter idiot (best of)

Article paru pour la première fois le 01/11/2009

Les réunions réseaux d'entrepreneurs sont nombreuses en ces temps difficiles. Le plus souvent, je prends plaisir à ces rencontres mais j'avoue que je sature un peu parfois. Il m'arrive d'être un peu robot dans mon attitude, c'est à dire trop préoccupé de mon pitch et pas assez dans l'écoute et dans le tact.

1° Parlez-sans relâche et dans le détail des avantages de votre offre; a vrai dire, vous venez pour vendre donc vous ne devez pas perdre de temps à écouter les autres. Choisissez le monologue. Votre vis-à-vis ne sait rien, vous savez tout, donc économisez les questions découverte.

2° Poussez d'office votre carte de visite dans les mains de tout ceux que vous croisez et insistez pour qu'ils vous remettent la leur. Vous l'intégrerez dans vos fichiers et spammerez consciencieusement tous vos nouveaux contacts, le lendemain dès 9h00. Affichez bien les adresses emails de tout ce beau monde dans la case "destinataires" de l'email, c'est un trophée de chasse que vous exhibez.

3° Ne perdez pas de temps avec ceux qui ont l'air trop jeunes, trop vieux, pas prêts. Dites-vous bien que ceux dont le pitch n'est pas parfait ne sont pas des gens capables d'entreprendre. Tournez le dos, vous gagnerez du temps.

4° Ne proposez jamais un coup de main à l'organisateur.

5° Si un tour de table est organisé, profitez du temps de parole des autres pour gérer vos affaires sur votre smartphone. Option : demandez la parole en début de séance puis partez aussitôt que votre présentation est finie(1). Vous, vous avez un vrai business avec des rendez-vous qui vous attendent.

Je me reconnais parfois dans les dysfonctionnements 1° et 3° ci-dessous, mais je promet de m'amender.

(1) C'est du vécu : celle-là je me la garde pour la conter en détail lorsqu'il y aura prescription.

Commentaires

1. Le lundi, 2 novembre 2009, 10:51 par Jmt

Je pensais que tu étais uniquement dans l'état d'esprit (et de fait) du point 5.

En tout cas pour le 4/ à chaque fois je t'ai vu aider et vider les poubelles (après avoir concencieusement vidé toutes les bouteilles)

Les cartes de visites, tu as raison, le but d'une soirée réseau n'est de repartir avec un maximum de cartes de visite en poche, mais bien de rencontrer des personnes que l'on pourra aider, voire qui pourraient nous aider dans le futur.

2. Le lundi, 2 novembre 2009, 12:15 par Thierry

Bienvenue ici, mon cher référenceur naturel et conseiller marketing préféré.

Le reseauteur averti que tu es aura noté que du temps ou je ne buvais même pas un verre de vin, de peur de mal me conduire, je n'intéressais personne ;<D

3. Le vendredi, 6 novembre 2009, 17:29 par Isabelle Prigent

Excellent !
J'aurais ajouté aussi qqch dans le style "choisissez les réseaux susceptibles de vous mettre en relation avec des clients potentiels. Et une fois que vous leur avez mis la main dessus, oubliez le réseau : vendez !"