Thierry Goemans est consultant et formateur indépendant en gestion des organisations; il dirige Adjuvamus et Formation-Compta-Tout-pour-Entreprendre.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sur les chemins de la perfection ...

De retour d'une respiration en Aquitaine, sur les traces des pélerins de Saint-Jacques, et, comme eux à la recherche des voies de la perfection, dans l'Agennais, le Quercy, et le Périgord, je voudrais partager avec vous deux coups de cœur.

Le premier, totalement déconnecté de toute réflexion professionnelle, c'est ce château falaise, la maison forte de Reignac, monument troglodytique unique et ouvert au public depuis deux ans seulement. Cette curiosité est située dans "La Vallée de l'Homme", entre Montignac-Lascaux et Les Eyzies. J'ai été bluffé par l'ingéniosité dont on trouve preuve à chaque endroit lors de cette visite et par le raffinement du lieu, habité jusqu'au début du XXè siècle.

Mon second coup de cœur, cet été, est en rapport avec ma fibre entrepreneuriale : j'ai vu en Dordogne (et départements limitrophes); de nombreux mâts de cocagne surmontés de drapeaux tricolores et d'une pancarte : "Honneur au patron". Issu de l'expression "Honneur à notre élu", qui voyait les administrés d'un élu local périgourdin planter un arbre commémoratif sur le terrain de leur élu, il s'agit d'une "maïade" ou
arbre de mai.

Cette tradition a été étendue pour mettre à l'honneur les patrons. Le nombre de ces arbres décorés et des "Honneurs au patron" devant les demeures ou ateliers d'artisans occitants, témoigne d'autant de fêtes et de ripailles : tout comme l'élu d'autrefois offrait une fête à ses électeurs, les patrons périgourdins ainsi distingués fournissent de quoi "arroser" l'arbre de mai planté en leur honneur.

J'aime cette tradition qui évoque la belle idée du "compagnonnage".

A quand un arbre de mai devant votre atelier ou votre bureau ? "Honneur au patron!" … Honneur à Toi, ami entrepreneur. 

Commentaires

1. Le jeudi, 23 décembre 2010, 21:32 par Streaming gratuit

Cet article est fascinant, il me semble que c'est vraiment une réussite, félicitations.