Consultant formateur indépendant en gestion des entreprises, associations et syndicats professionnels.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Faites votre comptabilité d'abord pour vous

comptabilite.jpg
 


En tant que dirigeant, vous soignez l’image de votre entreprise ? La comptabilité vous y aide. Bien tenue, c’est un outil de gestion et de communication de premier ordre : son caractère normatif en fait une source d’informations irréfutables et une vitrine bien pratique pour qui veut inspirer confiance.
Quelles sont les raisons qui poussent certains entrepreneurs à se priver de chiffres objectifs pour le pilotage de l'entreprise ? 
On vous explique pourquoi même les organisations de taille modeste ont intérêt à prendre la comptabilité très au sérieux?


Le premier objectif de l’entrepreneur, c’est de développer une offre qui se vende et de s’assurer ensuite d’encaisser la recette. C’est particulièrement vrai pour les start-up, en phase d’amorçage.
Le jeu du développement commercial et de la croissance nécessite pourtant des mesures objectives, ne serait-ce que pour vérifier si l’objectif de marge ou de volume est respecté et pour anticiper le besoin de trésorerie nécessaire au cycle d’exploitation. Si chaque dirigeant peut avoir ses préférences pour le calcul et la présentation des indicateurs de gestion nécessaires au pilotage de l’entreprise, si chaque secteur d’activité a ses spécificités, il est un baromètre universel, dont la pertinence est irréfutable : une comptabilité générale tenue à jour dans les règles de l’art.

 

Le manque de connaissances n'est pas une fatalité


La première difficulté, c’est que la comptabilité doit s’apprendre. Le jeu d’écriture en partie double, la notion de risques et d’engagements, l’approche du patrimoine par le bilan sont des notions complexes. Ne restez pas seuls, le déclic viendra avec une formation bien ciblée. Une comptabilité complète va, en effet, au-delà du simple constat issu du compte de résultat, qui exprime un bénéfice ou une perte, selon que l’entreprise a réalisé, ou pas, des ventes suffisantes pour couvrir les charges exposées.

 

La comptabilité : l'une des vitrines de votre entreprise

Le deuxième obstacle, pour les petites entreprises, c’est qu’il n’y a pas moyen de tenir une comptabilité à jour sans respecter, sans jamais faiblir, un cérémonial de collecte et d’émission de factures et de recensement des flux bancaires et de caisse. Il s’agit de respecter des procédures, pour obtenir des données cohérentes. Comme pour un puzzle, aucune pièce ne doit manquer. Imagineriez-vous la prétention d'un ingénieur pressé d’admirer la clé de voûte d’un édifice qu’il a fièrement conçu, mais qui négligerait la qualité et la pose minutieuse des nombreux éléments qui fondent le bâti ?

Si la lecture des paragraphes qui précèdent vous a laissé perplexe, il y a des chances que vous soyez parmi ceux (nombreux) qui pensent que la tenue d’une comptabilité complète est inutile ou impossible (manque de connaissances ou de moyens ?) dans votre entreprise.
Il est possible que vous ayez tout à fait raison de penser ainsi. Cependant, voici pourquoi, même à raison, vous ne pouvez pas faire l’économie d’une comptabilité à jour :

Phobie comptable interdite

La loi impose les normes comptables applicables aux entreprises. Leurs dirigeants doivent se conformer aux normes comptables applicables à la forme juridique et à la dimension de leur entreprise. Une bonne raison « légale » de la normalisation est l’égalité de tous devant l’impôt. Pour que celui-ci soit juste, il faut que les résultats de toutes les entreprises soient établis selon une méthode identique.
Il y a aussi des raisons statistiques : leurs comptes étant établis de manière classique, les entreprises deviennent comparables entre-elles.

Faites votre comptabilité d'abord pour vous!

La gestion d’une entreprise implique que les dirigeants puissent s’appuyer sur des éléments objectifs, pour prendre des décisions, contrôler l'activité et établir des prévisions sans lesquelles l'entreprise irait comme un navire sans cap ni feuille de route.
La technique du « doigt mouillé » trouve ses limites dès lors :

  • que les marges deviennent étroites,
  • que le besoin de trésorerie à court terme devient un problème,
  • que le niveau des stocks vous inquiète,
  • que la conquête des clients est coûteuse
  • que l’entreprise veut toucher les aides auxquelles elle a droit (CIR, aides à l'embauche, etc)
  •  …

Avoir besoin d’un crédit bancaire, de contrôle de gestion pour vérifier la rentabilité des opérations, de savoir quel taux de remise accorder à un client ou « rentrer » un dossier bien formalisé pour bénéficier d'une subvention, c’est tout simplement cela, gérer une entreprise.

En s’appuyant sur une comptabilité bien à jour et conforme aux normes universelles, le chef d’entreprise s’offre les moyens de faire tout cela, en se basant sur des chiffres objectifs : la comptabilité ne ment jamais!

La comptabilité est un outil de communication

La comptabilité est donc un outil de gestion, mais aussi un vecteur de communication : d’abord, vers la puissance publique, qui s’en sert pour taxer l’entreprise et faire des statistiques. Mais le caractère normatif et public de votre comptabilité a encore une autre utilité, non négligeable : vos comptes normalisés peuvent contribuer à une image de sérieux, de transparence et de maîtrise, propre à rassurer les tiers : clients, banquiers, fournisseurs et investisseurs, tous ont envie de bien connaître votre entreprise.

 

La comptabilité est une vitrine de votre entreprise parce que, dans le contexte économique actuel, l’entrepreneur ne peut plus se contenter de rassurer des partenaires par l’expression de sa foi : les risques (mêmes les plus improbables) sont évalués objectivement sur la base de chiffres dont la méthode d'obtention est universellement reconnue.

 

Que votre organisation, que votre système informatique, que votre effectif ne soit pas comparable à celui de votre plus gros fournisseur ni à celui de votre banquier n’est pas un problème.

Qu’en qualité de gérant de TPE ou de fondateur de start-up, vous ne compreniez pas comment rencontrer les exigences de partenaires ou de clients plus "gros" que vous est une difficulté. Pour la contourner, un seul réflexe : investissez sur la comptabilité, le seul indicateur universel dédié à l'évaluation des entreprises.